Burkina Faso : Le Capitaine Ibrahim Traoré évoque le retrait de l’AES et les défis nationaux

Capitaine Ibrahim Traoré

Burkina Faso : Le Capitaine Ibrahim Traoré évoque le retrait de l’AES et les défis nationaux

Dans une interview exclusive accordée au journaliste renommé Alain Foka, le Capitaine Ibrahim Traoré, Président de la Transition et Chef de l’État du Burkina Faso, a abordé un large éventail de sujets cruciaux pour son pays et la région. Au cœur de cette conversation franche et sans détours, le retrait des pays membres de l’Alliance des États du Sahel (AES) de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a occupé une place prépondérante.

Le Président Traoré a évoqué les raisons profondes qui ont motivé cette décision historique, mettant en lumière les aspirations de souveraineté et les préoccupations sécuritaires communes aux membres de l’Alliance. Il a souligné l’importance cruciale pour le Burkina Faso, le Mali et le Niger de prendre en main leur destinée et de renforcer leur coopération régionale pour faire face aux défis sécuritaires et socio-économiques.

L’interview a également abordé les relations entre le Burkina Faso et la Fédération de Russie, signalant une diversification des partenariats internationaux dans un contexte de redéfinition des équilibres géopolitiques. Le Président de la Transition a insisté sur la volonté de son gouvernement de promouvoir une diplomatie pragmatique et équilibrée, axée sur les intérêts nationaux et la consolidation des liens avec des acteurs internationaux variés.

Par ailleurs, le Chef de l’État a évoqué les priorités de la Transition, notamment la lutte contre le terrorisme et l’insécurité, qui demeurent des enjeux majeurs pour le Burkina Faso. Il a réaffirmé sa détermination à intensifier les efforts pour garantir la sécurité des citoyens et récupérer l’intégralité du territoire national, conditions essentielles à la mise en œuvre de projets de développement endogènes visant à améliorer les conditions de vie des populations.

Cette tribune médiatique a offert une plateforme précieuse pour le Président Traoré de partager sa vision stratégique pour le Burkina Faso, tout en soulignant les défis et les opportunités qui se présentent à son pays dans cette période de transition cruciale.

Rachelle MOUNOUNA

Laisser un commentaire